Valérie Fourneyron

DÉPUTÉE DE LA 1ÈRE CIRCONSCRIPTION DE SEINE-MARITIME
ANCIENNE MINISTRE - MEMBRE DE LA COMMISSION
DES AFFAIRES ETRANGÈRES

Au lendemain du second tour de l’élection législative...

18 juin 2017 à 23:27

Au lendemain du second tour de l’élection législative dans la 1ère circonscription de Seine-Maritime, je souhaite en premier lieu remercier les 11 000 électrices et électeurs de Rouen, Mont-Saint-Aignan et Déville-lès-Rouen qui m’ont apporté leurs suffrages. Je remercie aussi chaleureusement mon suppléant Nicolas Mayer-Rossignol, mon équipe de campagne, mes collaborateurs parlementaires et tous les militants et sympathisants du Parti Socialiste pour leur confiance, leur amitié, leur soutien et leur mobilisation sans faille au cours de mes deux mandats parlementaires.

Avoir été la députée de cette circonscription, de ce territoire que j’aime, pendant 10 ans a été un honneur et un privilège. C’est avec beaucoup d’émotion que je quitte ce mandat. Je garde la fierté de ce qui a été réalisé pour notre territoire, pour ses habitants, pour ses acteurs économiques, culturels, associatifs, sportifs, de santé, et aussi le sentiment du devoir accompli pour défendre la justice sociale et servir le rayonnement de notre pays au sein de l’Assemblée nationale et des Gouvernements de Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, sous le Président François Hollande.

Une page se tourne pour moi aujourd’hui. Je souhaite à Damien Adam, nouveau député de la 1ère circonscription de Seine-Maritime d’œuvrer à la réussite du pays et du quinquennat. Je formule le vœu qu’il défende les intérêts de notre territoire, comme j’ai eu à cœur de le faire pendant deux législatures.

Après 20 ans consacrés à la vie publique, conformément à mes engagements en faveur du renouvellement de la vie politique,  je ne briguerai pas de nouveaux mandats exécutifs. Je resterai cependant une militante de gauche active et continuerai à porter les causes qui me tiennent à cœur : en premier lieu, notre territoire, auquel je voue un attachement indéfectible, la prospérité de ses habitants et de ses acteurs socio-économiques, sa compétitivité et ses emplois portuaires, son rayonnement en Normandie, en France et à l’international, mais aussi la justice sociale, la défense des droits humains en France et dans le monde, la solidarité internationale, la promotion du sport comme outil de santé publique, la lutte contre le dopage, la diplomatie économique.

  • Pierrick Le Balc’h

    Merc Valérie pour ton investissement

  • Didier DUCASTEL

    Bonjour,

    Il n’y a pas que le sport ou la santé publique à traiter lorsque l’on est élu(e).
    Délaisser les quartiers, ne pas s’occuper de la propreté ni du recyclage citoyen, ne pas répondre aux courriers d’alerte, adressés à tous les élus socialistes… tout cela participe à l’idée que se forge l’électeur, et au résultat que l’on connaît.
    Les photos jointes, prises le 12 février 2017, sont sans appel, et le problème n’est toujours pas résolu…
    Bon vent !

    https://uploads.disquscdn.com/images/bfa4eb4d68fe41d87203ffc8277aef07e8a0ddcea34e50025bfa1984955cd026.jpg https://uploads.disquscdn.com/images/c2350001318497f2cf68987c097167b406bd9120e484458c1cf1301703c9397c.jpg https://uploads.disquscdn.com/images/cc0c5b15485e0b232319fecd1129ae94359cce069b92e83015b78f1059233008.jpg

  • Catherine Vallerie

    Bonjour,

    Nous ne sommes pas certains que le bilan d’un(e) député(e) se fasse sur le constat de comportements irrespectueux ou inciviques dont il/elle n’est pas responsable et qui ne relèvent pas à ma connaissance de ses attributions, mais nous tenons à remercier sincèrement Valérie Fourneyron pour sa fidélité, son engagement et, pour ce que nous pouvons en juger, sa droiture durant toutes ses années. Elle nous laisse l’impression d’une personne qui, quelles que soient ses imperfections (que la personne parfaite qui pourra les lui reprocher s’avance), a – beaucoup – plus donné à notre circonscription qu’elle ne lui a pris.

    Quelle que soit la route qui sera la sienne désormais, nous sommes heureux – et un peu fiers quand même – de l’avoir croisée et nous lui souhaitons un beau cheminement.

    Catherine Vallerie et Francis Guérin

  • Michel Vareilles

    Bonjour,
    Nous nous sommes installés, pour des raisons professionnels a Rouen en février 2012.
    Nous avons créé, par le développement de notre activité une cinquantaine d’emplois.
    Juste vous dire que cette aventure n’a été possible, que grâce aux soutiens que vous nous avez apporté,
    Au delà des clivages de la politique, vous dire simplement Merci, pour votre engagement.
    Rien n’est parfait en ce bas monde, il reste beaucoup de choses à faire, Notre sentiment est que vous avez œuvrée avec conviction, apportant ainsi votre pierre à l’édifice,
    Michel et Eline VAREILLES