Valérie Fourneyron

DÉPUTÉE DE LA 1ÈRE CIRCONSCRIPTION DE SEINE-MARITIME
ANCIENNE MINISTRE - MEMBRE DE LA COMMISSION
DES AFFAIRES ETRANGÈRES

Avec le Président de la République, sur le terrain, pour présenter l'action de la Banque Publique d'Investissement

17 mai 2016 à 16:09
Avec le Président de la République, sur le terrain, pour présenter l'action de la Banque Publique d'Investissement

Pour marquer les trois ans d’existence de la Banque publique d’investissement (Bpifrance ou la BPI), le Président de la République est venu ce 17 mai sur notre territoire, pour évoquer le bilan, l’action de terrain et l’avenir de cet outil, véritable pierre angulaire de la politique de redressement économique menée par la majorité depuis 4 ans.

Outil intégré de financement et d’accompagnement des entreprises, et d’abord des PME, des PMI, des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI), co-détenue par l’État et la Caisse des dépôts et consignations (CDC), Bpifrance est un outil majeur de la politique publique de financement et de soutien aux entreprises. C’est une banque pas comme les autres, qui propose un éventail complet d’instruments au service des entreprises aux différentes étapes de leur développement : financement de l’innovation à travers les subventions et les avances remboursables, soutien en fonds propres au capital, co-financement et garantie des prêts bancaires (voir à ce sujet l’excellent rapport de mon collègue Guillaume Bachelay qui avait été rapporteur du projet de loi créant la BPI en 2012).

En Normandie, 625 millions d’euros ont été injectés dans l’économie par Bpifrance depuis sa création,dont 35% vers l’industrie. Par effet levier, ces 625 millions ont permis à leur tour à nos entreprises de lever 1,3 milliards d’euros pour leur développement et pour créer de l’emploi. 4200 projets normands ont été financés chaque année.

Pour illustrer ce bilan, la visite présidentielle a eu pour cadre Ethypharm, laboratoire pharmaceutique français indépendant à vocation internationale, dédié au développement de médicaments innovants (notamment pour le traitement  de la douleur et des addictions). Une très belle ETI située à Grand-Quevilly qui fait rayonner la Recherche &  Développement normande dans le monde entier. La séquence, très intense, a associé les élus et parlementaires du territoire, ainsi que les ministres « régionales de l’étape », mes amies Estelle Grelier, secrétaire d’État chargée des Collectivités territoriales, et Clotilde Valter, secrétaire d’État à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage.

L’apport de la BPI : ce sont les entrepreneurs qui en parlent le mieux

Nous avons tout d’abord participé à une table ronde sur la BPI, pour entendre trois chefs d’entreprise normands évoquer leur expérience personnelle de bpifrance. Outre Jean Lecat, président du directoire d’Ethypharm, ont témoigné Jean-Louis Louvel pour PGS (groupe leader sur le secteur de la palette en bois, basé à Saint-Etienne en Rouvray) et M. Loïc Thomas pour le Groupe Thomas Services Maritimes – TMS (spécialisé en remorquage maritime, basé sur au Grand Port Maritime de Rouen). A les entendre décrire l’apport de la BPI dans le développement de leurs projets respectifs, il ne fait aucun doute que bpifrance est une réussite : « Aucune banque n’a des outils comme BPI », « Un outil pour soutenir des investissements immatériels où aucune banque commerciale ne peut aller, « un outil formidable qu’à l’étranger nos interlocuteurs nous envient », « Une clé pour innover en investissant dans la R&D », « Sans BPI, notre développement ne se serait pas réalisé », etc.

Les faits en attestent: BPI a accompagné à 80 % le Crédit d’impôt recherche d’Ethypharm, a pré-financé le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) nécessaire pour investir dans l’industrie innovante et a apporté des prêts à taux zéro et des avances remboursables. Le Groupe Thomas confie que, sans le BPI, ils n’auraient jamais pu réaliser l’investissement de construction d’un nouveau bateau adapté au transport hydrolien-éolien.

L’organisation de Bpifrance en directions régionales, avec des équipes au plus près du tissu économique local, qui en fait une banque d’intérêt général de proximité, à fort ancrage territorial, a été unanimement salué par les entrepreneurs. Ainsi, en Normandie l’an dernier, 4 200 projets d’entreprise ont été soutenus au service de l’innovation, de la production, de l’exportation, de l’emploi local, et 900 missions de conseil seront menées en 2016.

Nicolas Dufourcq, le directeur général de la BPI, a pour sa part rappelé que 2015 avait marqué une troisième année consécutive de forte croissance pour Bpifrance. Il a également annoncé qu’en 2016, Bpifrance allait encore renforcer son action avec l’intégration de l’activité de Garantie Publique de Coface pour la projection à l’international des PME et ETI françaises  ou encore le déploiement des prêts pour l’usine du futur (numérique, robotisation, prêts verts) et le lancement d’un nouveau prêt à destination des TPE en juin.

20160517_105558

Visite d’Ethypharm : l’illustration que les investissements d’aujourd’hui dans l’innovation sont les emplois de demain

Emmené par le chef de l’État, nous sommes ensuite partis à la découverte de l’entreprise, ses ateliers et ses unités, et avons rencontré les personnels, pour mesurer l’excellence des savoir-faire et des productions d’Ethypharm. Cette ETI compte actuellement 900 collaborateurs dans le monde, dont 320 salariés sur le site de Grand Quevilly. Elle conçoit et produit des médicaments de haute technologie, notamment pour le traitement de la douleur et des  addictions, comme le Baclofène qui vient d’être autorisé pour traiter l’addiction à l’alcool. 60 % de sa production sont aujourd’hui destinés à l’export. Grâce à un haut niveau de technicité dans les process, une créativité et une innovation permanentes, des compétences humaines d’excellence à tous les postes de travail, son développement s’écrit à deux chiffres. Cinq millions d’euros ont été investis en cinq ans sur le centre de Recherche & Développement où le Président de la République s’est longuement arrêté pour discuter avec les salariés : « c’est ici que l’avenir se prépare ».

A l’issue de cette visite, devant l’ensemble des personnels de l’entreprise, ses dirigeants, les membres du Gouvernement et les élus présents, parlementaires et élus locaux, le Président s’est exprimé pour évoquer l’entreprise, l’action de Bpifrance et la politique engagée en faveur de la compétitivité de nos entreprises pour la croissance durable, l’investissement et l’emploi. Il a notamment longuement évoqué la Normandie, « une des régions où il est possible de faire de l’industrie, d’avoir des activités portuaires majeures pour le pays et enfin d’avoir une activité culturelle et touristique ». Il a souligné l’enjeu productif pour la France : « Il est très important qu’il puisse y avoir toutes sortes d’industries, des industries traditionnelles comme des industries de haute technologie ».

Évoquant notre bassin d’emploi, le Chef de l’État a salué le développement des projets industriels et des perspectives d’emploi sur le futur Pôle d’innovations des Couronnes par les entreprises Valgo, Bolloré Énergie et Eiffage sur l’ex-site Pétroplus à Petit-Couronne.

Le Président a enfin salué le succès d’Ethypharm : « Vous êtes une entreprise modèle, un exemple d’investissement ». Ce succès tient « au choix que vous avez fait de l’investissement, dans les équipements et dans les compétences à travers la formation, la qualification », au choix de soutenir la R&D – « vous y consacrez 10 % du chiffre d’affaires pour des nouveaux produits » – et à l’accompagnement par l’État des entreprises dans leur développement : crédit impôt recherche, crédit compétitivité emploi, suramortissement et banque publique d’investissement. Dans ce secteur d’activité, la santé et la pharmacie, « vous êtes une entreprise qui offre des espoirs et des solutions » a-t-il ajouté.

La venue du Président de la République sur notre territoire est une reconnaissance forte de nos industries, de la performance de nos PME et de nos ETI, des compétences des femmes et des hommes qui y travaillent, de l’accompagnement par la BPI et ses équipes de l’investissement dans la production et pour l’emploi. Car il n’y a pas de grand pays sans industrie ni de grande nation sans production, sans innovation, sans formation, sans exportation. C’est cette bataille productive que nous menons collectivement et que la France est en train de relever.

Pour revoir les temps forts, photos et la vidéo de l’intégralité du discours du Président de la République à Ethypharm, c’est ici.

20160517_110724