Valérie Fourneyron

DÉPUTÉE DE LA 1ÈRE CIRCONSCRIPTION DE SEINE-MARITIME
ANCIENNE MINISTRE - MEMBRE DE LA COMMISSION
DES AFFAIRES ETRANGÈRES

La candidature de la France à l'Exposition Universelle 2025 mobilise les jeunes à travers le monde

8 fvrier 2017 à 15:42
La candidature de la France à l'Exposition Universelle 2025 mobilise les jeunes à travers le monde

La candidature de la France à l’Exposition Universelle 2025, sur laquelle Rouen s’est positionnée dès avril 2016 (voir mon article à ce sujet ici), a franchi une nouvelle étape ce mardi 7 février, avec le lancement du 20’25 Youth Challenge, premier événement depuis l’officialisation de la candidature française le 22 novembre 2016 par le Président de la République.

Plus de 1000 personnes avaient répondu présentes pour assister à la présentation de cette initiative au Musée de l’Homme.

Dès 2013, près de 1000 jeunes ont contribué à l’élaboration du dossier français. Fidèle à sa volonté d’impliquer la jeunesse, EXPOFRANCE 2025 (le comité de candidature) a décidé d’accélérer cette dynamique et de lancer un grand concours international à destination des jeunes de 20 à 25 ans à travers le monde entier, pour les mobiliser dans la phase de promotion de la candidature tricolore et en faire de véritables ambassadeurs du projet.

Des dizaines de milliers de jeunes aux quatre coins du globe seront ainsi invités à réagir au projet de la France et les meilleurs d’entre eux, sélectionnés par des votes sur les réseaux sociaux et par un jury, participeront à un Congrès qui sera organisé fin 2017 à Paris. Dès la soirée de lancement, grâce à Skype, des jeunes de Colombie, d’Allemagne et d’Italie ont pu témoigner en direct de leur attachement à la France et de leur envie de devenir l’un des ambassadeurs d’EXPOFRANCE 2025 !

Ce 20’25 Youth Challenge est une très belle et très intelligente initiative, qui positionne la candidature française comme celle de toute une génération, en lui permettant de s’impliquer totalement dans l’élaboration de ce que seront les expositions universelles de demain. Dès son origine, le dossier français a été porté par les étudiants de nos écoles. À eux l’innovation, l’ouverture au monde, l’universalisme, une génération collaborative pour accueillir, pendant 6 mois, 50 millions de visiteurs sur notre sol ! Ils ont dessiné le visage d’une Expo 2025 2.0, dont la philosophie est résumée dans la signature : « La connaissance à partager, la planète à protéger« .

Devant une salle comble, Bruno DAVID, Le Président du Muséum National d’Histoire Naturelle et hôte de l’événement, a accueilli les invités, rappelant le lien très fort entre le lieu et les expositions universelles, puisque le musée de l’époque (dont seule subsiste aujourd’hui la verrière, le musée ayant été entièrement restauré pendant 6 ans pour réouvrir en 2015) a accueilli les expositions de 1878 et de 1900. L’humanisme et l’universalisme, valeurs cardinales des expositions universelles, sont profondément imprégnés dans ces murs puisque c’est aussi là qu’est né le 1er réseau de résistance en France pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Jean-Christophe FROMANTIN, Président d’EXPOFRANCE 2025, a ensuite invité sur scène les quatre nouveaux Partenaires d’EXPOFRANCE 2025 : Covéa, Hopscotch Groupe, le Museum National d’Histoire Naturelle et Steelcase. Il faut d’ailleurs, sur ce chapitre, saluer la très belle dynamique entrepreneuriale de la candidature française, qui compte déjà 31 mécènes et peut se targuer d’un financement 100% privé.

L’ambition d’EXPOFRANCE 2025 se résume ainsi : en 2025, la France veut accueillir le monde, mais elle ne veut pas simplement accueillir des visiteurs, elle veut accueillir les acteurs d’une expérience partagée.

La campagne internationale auprès des 168 états membres du Bureau International des Expositions est désormais lancée. Elle s’achèvera en novembre 2018 par le choix du pays-hôte de l’Exposition universelle de 2025.

Rendez-vous est pris…