Valérie Fourneyron

DÉPUTÉE DE LA 1ÈRE CIRCONSCRIPTION DE SEINE-MARITIME
ANCIENNE MINISTRE - MEMBRE DE LA COMMISSION
DES AFFAIRES ETRANGÈRES

Un pacte territorial pour l'essor de Normandie Université

4 mai 2016 à 12:43
Un pacte territorial pour l'essor de Normandie Université

Les universités de Caen, Le Havre et Rouen, les écoles d’ingénieur de l’ENSICAEN et l’INSA Rouen, ainsi que l’école d’architecture ENSA Normandie ont fondé, le 1er janvier 2015, Normandie Université.

Cette structure fédère, à l’échelle de la Normandie, l’ensemble des acteurs de l’Enseignement Supérieur et la Recherche (ESR) de notre région avec pour vocation d’en développer le potentiel scientifique et académique . Normandie Université réunit ainsi 70 000 étudiants, 4 300 personnels, 2 000 doctorants et 150 structures de recherche.

A l’initiative de ma collègue députée du Calvados Laurence Dumont, que je remercie, nous sommes plusieurs parlementaires normands à avoir reçu, le 4 mai dernier, le Président de Normandie Université, Monsieur Lamri ADOUI, pour qu’il nous présente tous les enjeux de la candidature de l’établissement au Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) sur l’appel à projets « Écosystèmes d’Excellence ». Cette enveloppe doit permettre de faire émerger quelques centres d’excellence à travers toute la France et l’Europe. Le descriptif de ce volet du PIA est disponible sur le site du Sénat, qui a réalisé un rapport d’information complet à ce sujet.

Quinze sites ont déposé leur candidature auprès du Commissariat Général à l’Investissement, chargé de la mise en oeuvre du PIA. Seuls 2 ou 3 seront labellisés à l’échelle du territoire français. C’est le Premier ministre qui sélectionnera les dossiers lauréats, sur proposition d’un jury international.

Derrière cette démarche de candidature, se trouvent des enjeux majeurs pour l’ESR normand :

  • Impulser une dynamique territoriale associant monde académique, grands organismes, monde économique, … pour faire travailler les acteurs de façon décloisonnée et construire des collaborations fortes en recherche, valorisation et formation ;
  • Relever le défi de l’attractivité en s’ouvrant sur le monde et en développant une stratégie internationale ;
  • Obtenir des financements de l’ordre de 70 M€ sur 10 ans permettant de lancer des opérations stratégiques en lien avec l’économie du territoire ;
  • Obtenir un label reconnaissant l’excellence de l’Enseignement Supérieur et la Recherche en Normandie ;
  • Constituer un formidable accélérateur de la constitution de l’Université de Normandie.

Le dossier de Normandie Université, baptisé « Normandie i-Novation accélérateur de transformation », est solide. Il met en relief les points forts et reconnus de la recherche normande (dont j’ai déjà parlé à de multiples reprises dans ces pages, par exemple dans cet article ou dans celui-ci) ainsi que ses collaborations avec le monde économique pour construire une stratégie de site à 10 ans dans tous les domaines : recherche, formation initiale et tout au long de la vie, valorisation des activités vers le monde économique, international, vie étudiante….

En cas de sélection, « Normandie i-Novation accélérateur de transformation » permettra de favoriser et d’amplifier pour notre territoire:

  • le développement de l’excellence et les collaborations transdisciplinaires associant universités et écoles d’ingénieur
  • l’attractivité et la qualité de l’offre d’enseignement,
  • le développement économique et le partenariat avec les entreprises,
  • la visibilité à l’international,
  • l’accroissement d’actions visant à améliorer l’accueil et l’intégration des étudiants dans l’enseignement supérieur.

Toutes les filières et tous les pôles de compétitivité du territoire normand, plus de 150 acteurs du monde socio-économique représentant toutes les typologies d’entreprises (grands groupes, ETI, PME, TPE, start-up…), tous les grands organismes nationaux de recherche, tous les établissements de santé, l’ensemble des collectivités territoriales (Région, départements, agglomérations et métropole) soutiennent d’ores et déjà ce projet.

Convaincus que ce projet ambitieux et stratégique est indispensable au rayonnement de la Normandie, la Région, les 5 présidents des Départements normands,  les 3 présidents de la Métropole de Rouen et des agglomérations de Caen et du Havre, les parlementaires normands ont conclu un « pacte territorial » pour soutenir « Normandie i-Novation accélérateur de la transformation », porté par Normandie Université.

Notre courrier commun est disponible ici : Soutien candidature Normandie Université

Plus que jamais, après la réunification de la Normandie, notre territoire a besoin de projets fédérateurs qui mobilisent et mettent en lumière ses compétences, son potentiel économique et scientifique, sa volonté d’innover. Celui-ci en est un.